Quelles formations pour devenir juriste en droit de la santé ?

Les juristes en droit de la santé sont des spécialistes très sollicités dans le domaine de la santé. Les raisons principales de cette nécessité résident dans le fait que les normes juridiques qui incluent les lois et les règlements augmentent de plus en plus. Sans omettre le fait que la judiciarisation de la société et la multiplication des contentieux entre les patients et les institutions de santé augmentent.

Quelles sont les missions des juristes en droit de la santé ?

Les missions de ces spécialistes restent très étendues. Il peut à titre d’exemple effectuer une veille juridique permanente afin de déceler les normes applicables au sein de la structure qui l’emploie. Il peut par la suite mettre en œuvre ces normes juridiques et peut les confronter à la pratique médicale afin de sécuriser juridiquement au mieux les différentes activités de l’institution en question. Le juriste spécialiste en droit de la santé peut aussi être emmené à contrôler la conformité ainsi que la validité des documents émis par l’établissement qui l’emploie. Il sera dans ce cas contraint de rédiger divers documents et notes juridiques. Sinon, le juriste peut aussi conseiller et assister la direction de l’institution dans laquelle il travaille. Il peut intervenir lors des litiges, les décèle ou les évite et doit également assurer le traitement des diverses réclamations. Et enfin, dans le cas d’un corps de contentieux de la responsabilité médicale ou pharmaceutique, le juriste se doit de protéger son établissement.

Les formations du juriste en droit de la santé

Généralement, seul un étudiant qui a obtenu une licence en droit et un Master en droit privé ou en droit public peut prétendre à devenir juriste en droit de la santé. L’obtention d’un master 2 spécialisé en droit de la responsabilité médicale ou en droit de la santé est vivement conseillée. En plus de ces diplômes, le candidat doit également avoir de bonnes notions en contentieux, en droit des assurances et aussi en droit des ressources humaines. Et en vue de pouvoir exercer dans un hôpital, il devra faire un concours de la fonction publique hospitalière. Ce dernier se fait au niveau national. Côté aptitudes, le juriste en droit de la santé devra être rigoureux, autonome, très organisé. Il doit aussi avoir de bonnes capacités rédactionnelles et être un très bon communicateur.

Quelle est la rémunération d’un juriste en droit de la santé ?

Durant sa première année effective, son salaire varie entre 32 000 à 38 000 euros nets. Au fil des ans et avec une expérience de plus de 8 ans, il peut toucher 55 000 à 70 000 euros nets par an. Pourtant, notez qu’un directeur d’hôpital touche 2 100 euros en début de carrière et 4 900 euros vers la fin.

Comments are closed.

Proudly powered by WordPress
Theme: Esquire by Matthew Buchanan.